Quand les gestes parlent

Publié le 04 June 2011 14 commentaires
5/5
Rencontre avec Joseph Messinger, spécialiste des gestes et de la communication, psychologue et écrivain. Vous risquez d'être surpris par ce que votre corps peut exprimer sans que vous en ayez conscience... Quand les gestes parlent

La communication non verbale semble instinctive — son émission comme sa réception— est-ce, en quelque sorte, le reflet de notre part animale ?

Pas du tout. À part dans les bandes dessinées, les animaux ne produisent pas de gestes. Ou, tout du moins, leur communication non-verbale est très frustre comparée à la nôtre.

Comment pourrait-on alors définir notre communication non-verbale ?

bras-croisés-messinger

Prenons l’exemple, assez simple, des bras croisés. Quand une personne croise les bras, cela implique qu’elle est consciente d’avoir un territoire. Si elle les croise trop souvent, cela veut dire qu’elle a un déficit de territoire. Par exemple, si je suis en face d’un interlocuteur qui m’assomme avec ses soucis, je vais croiser les bras. En effet, j’aurais l’impression que cette personne viole mon territoire.

 

Mon territoire, c’est mon temps de vie, mon mental, mon physique, bref, tout ce qui est autour de mon temps qui s’écoule dans l’espace qui m’entoure.

Comment pouvez-vous déterminer le sens des gestes ?

La communication non-verbale repose sur un langage symbolique, un vocabulaire gestuel, car ce n’est pas moins de 70 parties du corps qui sont concernées par tous les tics gestuels que nous reproduisons.

70 parties de notre corps ?

Grosso modo, il y a 70 sites anatomiques intervenant dans notre communication non verbale. De la plante des pieds au sommet du crâne.

Cette façon de communiquer nous vient-elle de notre éducation ?

pince-pouce-index-messinger

Cela vient plutôt de notre culture. Par exemple, quand on dessine une pince pouce-index, la pulpe de l’index collée à celle du pouce et qu’on lève la main en voulant dire « je vous garantis que… ».

 

Ce geste utilisé par nos hommes politiques signifie en Espagne « va te faire voir ». Quand M. Sarkozy est allé en Espagne, on l’a prévenu de ne pas faire ce code gestuel qui lui est très coutumier.

Il y a donc une partie culturelle et une autre qui est universelle à tous les humains ?

Oui, bien sûr. Ce sont les refrains gestuels invariables ou alternatifs qui cernent la partie universelle.

Peut-on déterminer des profils à partir de l’étude des gestes ?

Oui, et on peut même aller plus loin. Chaque refrain gestuel a un sens. Par exemple, les doigts croisés identifient la raison ou les émotions investies dans nos actions. Les mains en tenailles différencient les hommes ou les femmes de savoir des hommes ou des femmes de devoir, etc.
pouce-croisés-messinger
mains-tenaille-messinger

En quoi est-ce utile de pouvoir analyser ces gestes ?

Deux choses sont fondamentales dans notre société. La motivation et la compatibilité. Sommes-nous compatibles ? Sur le plan amical, amoureux, professionnel, sexuel, etc. La motivation est l’investissement affectif. « Je me sens bien dans ce que je fais, je suis compatible avec mon statut, mon collègue est un ami, ma patronne est une amie, etc. »

Je rencontre pour la première fois mes beaux parents, y a-t-il des gestes à faire ou ne pas faire ?

jambes-croisées-messinger

Il vaut mieux être à l’écoute de son propre corps plutôt que de chercher à observer les gestes des autres. Comment votre corps réagit-il aux événements ?

 

Si vous croisez les jambes, vous essayez de contrôler la situation mais vous ne la maîtrisez pas.

 

 

Tout cela s’apprend avec la PNG (programmation neuro-gestuelle). Ensuite, on peut identifier chez les interlocuteurs certains détails qui peuvent être des indices quant à ce qu’ils pensent vraiment. Une fois, j’ai eu affaire à un banquier pour un prêt immobilier. Quand je lui ai demandé si tout allait bien, il m’a dit qu’il n’y avait pas de problème. Puis je l’ai vu croiser sa jambe gauche sur sa jambe droite et j’ai compris qu’il ne maîtrisait pas la situation. Par la suite, je n’ai plus jamais eu de ses nouvelles.

Je suis un homme et je soupçonne ma femme d’avoir une aventure extraconjugale. Si je lui pose la question, pourrais-je voir si elle me ment ou non ?

Non. Il n’est pas possible de déceler ce genre de choses chez des personnes avec lesquelles vous êtes lié affectivement. Les sentiments que l’on éprouve pour quelqu’un — l’amour comme la haine — ont une influence qui empêche l’efficacité de cette méthode. Et puis, parfois les gens ont besoin de ne pas dire la vérité. Toute vérité n’est pas bonne à dire. Vous allez à la maternité voir une amie et son nouveau-né, vous lui dites que son bébé est mignon, vous n’allez pas dire « Qu’est-ce que c’est que ce macaque en réduction ? ».

Je suis dans le train à côté d’une personne qui me plaît. Comment engager la conversation et, surtout, quels sont les gestes à ne pas faire ?

Après avoir rompu la glace en lui parlant, bien sûr, il ne faut surtout pas regarder ses yeux mais se concentrer sur la bouche de l’inconnu/e. Suivant la manière dont les lèvres de cette personne s’animent, vous saurez si vous lui plaisez.

Mais, à un degré de connaissance tel que le votre, est-il facile de manipuler les personnes ?

index-amoureux-messinger

Bien sûr. L’autre jour, j’étais avec un éditeur. Elle reproduit un geste que j'appelle les index amoureux — les deux index collés en travers de la bouche.

 

Dans l’absolu, ce geste signifie deux choses. Soit on a envie de m’entourlouper, soit, s’il s’agit d’une situation de séduction, elle déclare gestuellement son attirance. Je lui ai dit de ne pas reproduire cette séquence gestuelle. C’était un manque de respect. Elle m’a répondu que cela ne voulait rien dire. Je lui ai rétorqué que j’écrivais des ouvrages sur les gestes et que, quoi qu’elle en pense, ce n’était pas du pipeau. Toutes les personnes qui ont reproduit ce code gestuel ont essayé de me manipuler.

Mais le risque n’est-il pas de perdre en spontanéité, lorsque nous voulons contrôler nos gestes ?

Il ne faut pas les contrôler mais être à l’écoute de son corps. Si, par exemple, je discute avec quelqu’un, que tout semble bien se passer, mais que soudain, ma cheville droite retient la gauche, mon corps m’avertit qu’il y a anguille sous roche.

Auriez-vous un geste bien-être ?

patte-fauve-messinger

Ne jamais croiser les jambes, jamais. Et, si elles se croisent, il faut savoir pourquoi elles se croisent.

Et puis, la patte de fauve qui est une posture de séduction.

Pour découvrir votre profil, effectuez le test des 3 gestes sur le site de Joseph Messinger.
Noter cet article:
14 commentaires
Avatar Anne Anh-Dao, 02 October 2011 à 23:29:46
Ce w.e, une amie m'a dit que les jambes croisées empêchent l'énergie de circuler !
Signaler un abus
Avatar malou lazaro, 02 October 2011 à 20:22:56
Je vois que la question sur les jambes croisées revient fréquemment : posture très féminine ! ce que je peux en dire c'est que c'est très mauvais pour la circulation .... rien que pour cela j'évite autant que possible et à présent encore moins quand je vais le faire par inadvertance, je vais très certainement vite décroiser !!!
Signaler un abus
Avatar Anne Anh-Dao, 08 July 2011 à 01:50:03
@ Véro : Très juste ma jolie, j'attends également la réponse de Joseph Messinger via Cyril. Par contre, je suis ton contraire pour le dos, j'ai appris à décroiser mes jambes pour éviter ce souci. Patrice, on demande Patrice, une précison please, nous avons besoin de l'avis de notre expert kiné ! Merci !
Signaler un abus
Avatar Véronique Archambault, 07 July 2011 à 08:06:27
bonjour,
j'ai une petite question: je suis une femme et j'ai l'habitude de croiser mes jambes, quelque soit le lieu, les personnes que j'ai en face de moi. c'est une gestuelle que je reproduit par rapport aux codes de présentation . j'entends par là que, lorsque l'on est en société, il y a des postures à avoir. et voir une femme assise avec les jambes croisées est plus séduisant et jolie qu'une femme avec les jambes parallèles. cela ne fait pas de moi, pour autant, quelqu'un qui ne métrise pas son sujet ou sa place vis à vis de l'autre...et de plus, cette posture m'est plus agréable pour mon dos que les deux jambes parallèles.
les codes gestuels sont-ils si faciles à décriptés ?
merci Cyril, de faire parvenir cette question à Mr MESSINGER.
Signaler un abus
Avatar Estelle Waniowski Daniel, 22 June 2011 à 13:47:39
Très intéressant et un sujet toujours aussi passionnant!On n'a pas fini d'en apprendre sur les secrets de la communication humaine!
Personnellement ce que je trouve fascinant c'est le besoin viscéral qu'a l'être humain d'exprimer ses émotions et parfois à son insu!
Signaler un abus

Déposer un commentaire

La rédaction de commentaires nécéssite d'être inscrit sur Mesacosan.


Top produits

Aller sur icoachstore
Muscler son fessier : exercices et programme d'entrainement
Coaching sportif
6.9 €
Muscler son fessier : exercices et programme d'entrainement
Comment s'épanouir sous la couette
Sexualité
19.99 €
Comment s'épanouir sous la couette
Gérer son image professionnelle - Les dress codes féminins
Coaching de vie
14.9 €
Gérer son image professionnelle - Les dress codes féminins
La famille recomposée
Coaching familial
19.99 €
La famille recomposée
SUIVEZ-NOUS:
Découvrez aussi Le pouvoir de l'intuition
Développement personnel Aller sur iCoachStore