Le pouvoir des introvertis

Publié le 26 June 2012 22 commentaires
5/5
Pour une vie authentique Le pouvoir des introvertis

Avez-vous du mal à supporter la foule ? Préférez-vous un bon souper entre amis plutôt qu’une fête bondée d’inconnus ? Avez-vous besoin d’être dans votre bulle régulièrement pour arriver à être bien ? Est-ce que passer trop de temps entouré d’autres personnes vous insupporte ?

Si vous avez répondu oui à une de ces questions, alors vous êtes probablement un introverti. Dans les dernières années, plusieurs livres ont été publiés sur le sujet de l’introversion. Ted Talk a même diffusé une conférence de Susan Cain sur le sujet qui a été visionné plus de 2 millions de fois. Qu’est-ce qui interpelle tellement de gens à se poser des questions sur l’introversion ? C’est que beaucoup de gens se reconnaissent dans ce phénomène.


À quoi est due l’introversion?

Selon le livre de Marti Laney, The Introvert Advantage (How To Thrive in an Extrovert World),  l’auteure explique que dans le cerveau  humain, les neurotransmetteurs suivent des chemins différents dans votre système nerveux selon si vous êtes un introverti ou un extraverti. Cela fait en sorte que les introvertis sont des gens extrêmement sensibles aux stimulations externes et s’ils sont entourés de trop de stimulants externes, cela les épuisent, ce qui aura pour effet qu’ils auront l’air éteints, gênés, froids ou distants, alors que les extravertis en seront alimentés et se sentiront plus vivants.


Qu’est-ce que l’introversion?

Selon Susan Cain, auteure de Quiet, the power of introverts, l’introversion est différente de la gêne, car la gêne est la peur du jugement social alors que l’introversion est une façon de réagir aux stimulations externes, incluant les stimulations sociales. Les introvertis se sentent à leur meilleur, se sentent allumés et en pleine possession de leurs capacités lorsqu’ils sont dans un environnement calme et tranquille pour laisser place à leurs idées et à leur imagination. Alors la clé, autant pour les introvertis que pour les extravertis, est de se mettre soi-même dans une zone de stimulation qui nous convienne à nous.

Selon Mme Laney, il existe dans la société environ 25%  d’introvertis versus 75% d’extravertis. Selon Sucan Cain, ce serait plutôt du tiers à la moitié de la population. Cependant, personne n’est entièrement l’un ou l’autre selon elle, seulement certaines personnes sont davantage introverties et d’autres extraverties. Toujours selon Mme Cain, il y aurait même des personnes situées sur la limite entre l’introversion et l’extraversion qu’on appelerait des ambivertis, des gens qui ont autant besoin d’être calme et dans leur bulle que d’être entourés de stimulants externes, bref qui ont la chance d’avoir le meilleur des deux mondes.

 

La place de l’introversion dans la société
 

Depuis les deux derniers siècles, nous sommes passés d’une société agricole à une société d’entreprises, alors soudainement, les gens sont partis de leurs petits villages pour aller vivre dans les grandes villes et plutôt que de travailler aux côtés de gens qu’ils ont connus toute leur vie, ils doivent maintenant faire leur marque parmi une foule d’étrangers. Donc, des qualités comme le magnétisme et le charisme ont soudainement pris de l’importance et la société occidentale a mis en avant les hommes d’action plutôt que les hommes de solitude. C’est donc le monde dans lequel on vit aujourd’hui.

Le problème est que la majorité de nos institutions, nos écoles et nos environnements de travail sont conçus pour les gens extravertis qui ont besoin de beaucoup de stimulants externes. De plus, les patrons se font souvent l’image que l’employé idéal est extraverti parce qu’il a plus de facilité à aller vers les autres et à socialiser, même si, accordé aux recherches, les introvertis sont plus productifs et efficaces dans leur travail.

Les introvertis ont pourtant beaucoup à apporter dans notre société, même que les plus grandes découvertes du monde ont été faites par des introvertis, des gens qui ont mis des années de solitude à réfléchir, chercher, expérimenter pour enfin avoir leur révélation. On peut penser à Einstein, Charles Darwin ou Ghandi. Ces gens avaient besoin de solitude pour faire ce à quoi ils sont le meilleur et se décrivaient eux-mêmes comme étant tranquille et calme.

D’ailleurs, certains introvertis sont de grands leaders, ce qui a du bon en soi, car même si tout en eux leur dit de ne pas prendre la parole, ils le font quand même, non parce qu’ils veulent diriger les autres ou parce qu’ils veulent toute l’attention sur eux, mais parce qu’ils font ce qu’ils croient être juste. Aussi, les introvertis en position de leader auront tendance à laisser les membres de leur équipe prendre leur place et les laisseront exprimer leurs idées, ce qui permet à une équipe d’être beaucoup plus productive et efficace, alors qu’un leader extraverti pourrait chercher à imposer ses idées et à voler la vedette.

Pour terminer, la différence entre les introvertis et les extravertis ainsi que de leurs besoins respectifs nous permet de nous comprendre mieux nous-mêmes, notre conjoint, nos enfants, bref, tout notre entourage. La cohabitation et la collaboration entre ces deux opposés est possible, il faut seulement laisser les introvertis prendre leur place et être pleinement eux-mêmes. La solitude est un ingrédient crucial à la créativité et à l’inspiration, alors, laissons les introvertis faire ce à quoi ils sont les meilleurs et nous en serons tous gagnants.

 

Source :

http://www.ted.com/talks/lang/en/susan_cain_the_power_of_introverts.html

http://hiddengiftsoftheintrovertedchild.com/

http://www.carlkingdom.com/10-myths-about-introverts

http://www.thepowerofintroverts.com/about-the-author/

Noter cet article:
Emilie Paquin
Autres articles de Emilie Paquin
22 commentaires
Avatar Emilie Paquin, 14 November 2012 à 19:55:26
@Malou: tel que mentionné dans mon article, "il y aurait même des personnes situées sur la limite entre l’introversion et l’extraversion qu’on appelerait des ambivertis, des gens qui ont autant besoin d’être calme et dans leur bulle que d’être entourés de stimulants externes, bref qui ont la chance d’avoir le meilleur des deux mondes."

vous êtes donc probablement une ambiverti, ce qui résulte à certains moments d'avoir besoin d'être entourée d'autres personnes, et à d'autres moments, d'être seule.

alors la normalité n'existe pas réellement. vous êtes simplement telle que vous êtes!
Signaler un abus
Avatar Malou Lazaro, 14 November 2012 à 17:32:53
Très très intéressant !!! alors moi j'ai l'impression d'être les deux à des moments différents mais j'aime également l'introversion ! suis normale docteur ?
Signaler un abus
Avatar patrick Onnis, 05 July 2012 à 11:40:23
Chère Alexia,
Je ne peux que répéter la position proposée dans l'article :
""...étant introvertie moi-même, je me débrouille beaucoup mieux en société depuis que je cherche plus à être quelque chose que je ne suis pas et que je m'affirme telle que je suis..."
Signaler un abus
Avatar Alexia Leroy, 05 July 2012 à 10:35:34
je l'ai déjà dit mais je tiens à le redire : ce débat est vraiment passionnant. Ces considérations peuvent tellement influencer les domaines du développement personnel, de l’éducation des enfants (et des adultes ! ) ou encore du management !

@Claudio : Merci pour le lien de l'article complémentaire à celui-ci. J'en arrive à penser que le mal-être de certains salariés provient surement du fait que les méthodes de travail utilisées ne conviennent pas à leur nature profonde !

@Emilie @Claudio @Patrick @Pascal @Anne @Sylvie : Pensez-vous que quelqu'un d'introverti peut inverser sa nature profonde ou au contraire que les comportements extravertis qu'il adoptera (à l'aide du développement personnel) resteront des efforts permanents qu'il devra faire tout au long de sa vie pour s'opposer à son introversion ?
Signaler un abus
Avatar Claudio Orlando, 05 July 2012 à 06:56:04
Un petit plus : http://rhubarbe.net/blog/2012/04/06/silence-la-puissance-des-introvertis/
Signaler un abus

Déposer un commentaire

La rédaction de commentaires nécéssite d'être inscrit sur Mesacosan.


Top produits

Aller sur icoachstore
Muscler son fessier : exercices et programme d'entrainement
Coaching sportif
6.9 €
Muscler son fessier : exercices et programme d'entrainement
Comment s'épanouir sous la couette
Sexualité
19.99 €
Comment s'épanouir sous la couette
Gérer son image professionnelle - Les dress codes féminins
Coaching de vie
14.9 €
Gérer son image professionnelle - Les dress codes féminins
La famille recomposée
Coaching familial
19.99 €
La famille recomposée
Développement personnel Aller sur iCoachStore
Emilie Paquin
L'auteur : Emilie Paquin
Auteure et conférencière en développement personnel Emilie Paquin passionnée de développement personnel. www.emiliepaquin.ca Plus d'infos
SUIVEZ-NOUS: