AccueilGroupes de discussionPourquoi la perpétuité n'existe pas en France ?


Pourquoi la perpétuité n'existe pas en France ?

Créé le 22 March 2012 Dernière rédaction le 28 November 2014 16 réations

Suite à l'affaire du tueur de Toulouse je me suis interrogé sur ce qui se serait passé s'il avait été arrêté vivant. En effet en France la perpétuité n'existe pas. Les peines maximales ne dépassent pas 30 ans en général, et bien souvent pas plus de 15 ans de prison pour les meurtriers (la peine maximum de la Vème république fut de 42 ans). Le problème est que ce système libère des meurtriers même récidivistes. Dans 30 ans Mohamed Merah serait sortie de prison malgré ses crimes odieux, qu'en pensez-vous ? Faut-il rétablir la vraie perpétuité en France ?

Signaler un abus
Mikael Plasse Mikael Plasse, 22 April 2012 à 09:39:19
D'accord avec patrick O
Signaler un abus
patrick Onnis patrick Onnis, 07 April 2012 à 10:47:57
A l'attention de Pascal :
Une fois n'est pas coutume
Signaler un abus
Pascal David Pascal David, 06 April 2012 à 23:02:49
Entièrement de l'avis de Patrick ! (pour une fois).
Signaler un abus
patrick Onnis patrick Onnis, 06 April 2012 à 17:08:03
On reconnait l'arbre à ses fruits !
Une société malade fabrique des individus malades.
Ne prenons pas le problème par le petit bout de la lorgnette.
Réfléchissons aux véritables causes du problème.
Le laxisme est partout, à tous les niveaux.
Liberté - Egalité - Fraternité
Qu'en est-il ?
Liberté : Nos libertés sont de plus en plus menacées. Les moyens de surveillance sont partout.
Egalité : On impose partout des quotas pour l'assurer.
Fraternité : On assiste de plus en plus les citoyens en leur donnant juste de quoi survivre.
Signaler un abus
Gwénaëlle TANGUY Gwénaëlle TANGUY, 30 March 2012 à 19:32:42
personnellement, je ne pense pas que la perpétuité soit une bonne chose pour les gens qui font de la prise. Est ce que l'enfermement résoud le problème de départ? Non. D'un autre coté, j'ai beaucoup de mal (et cela reste mon avis personnel bien sur) de voir ou d'entendre qu'au bout de 30 ans, une personne sort de prison et repart dans le même cycle qu'elle a quitté et commet les mêmes erreurs. Je pense qu'il y a beaucoup de travail à faire tant au niveau des institutions , que des personnes enfermées, que des structures , que du système dans l'ensemble au niveau des prisons. Il n'y a pas de suivi à la sortie? Qu'en est t'il des psy qui autorisent la sortie et ou parfois, il y a de nouveau des récidives?
Signaler un abus
Mikael Plasse Mikael Plasse, 30 March 2012 à 18:48:26
Une autre idée serait faire un remise en liberté progressive : prison ferme, prison la nuit en attendant qu'il trouve du taff à l'extérieur (avec couvre feu et GPS), liberté à un domicile payé gràce au travail trouvé (avec GPS et interdiction de sortir de la ville), liberté avec pointage régulier et visite à domicile régulier, liberté totale

Cela en plus du cumul des peines et d'un vrai accompagnement en prison

Malheureusement le plus problématique est le financement de tout cela.
Signaler un abus
Sylvie Archvin Sylvie Archvin, 30 March 2012 à 17:49:05
Mon impression est qu'il n'y a pas une seule réponse simple à ce problème. Revoir le problème du cumul des peines et mettre en place des accompagnements en prison me semblent être de bonnes pistes. Maintenant je reste convaincue qu'il faut s'opposer au retour de la peine de mort.
Signaler un abus
Anne Anh-Dao Anne Anh-Dao, 30 March 2012 à 09:04:46
@ Alexia/ Mikael/ Julie : Ce que vous dites, beaucoup de gens pensent ainsi, non, ce n'est pas extrémiste de dire ça Alexia ! Je suis d'accord avec l'idée du cumul Mikael et entièrement ok avec ton post de Julie !
Signaler un abus
Julie FAGOO Julie FAGOO, 30 March 2012 à 07:48:09
Le fait d'être contre la peine de mort démontre que nous sommes plus intelligents que les personnes qui commettent des crimes.
Qui serions-nous pour décider de la mort de telle ou telle personne ?
Est-ce bien la peine de vouloir appliquer la loi du Talion, car "beaucoup de pays appliquent encore la peine de mort"..?

Je suis par contre d'accord avec ce que vous dites sur la perpétuité. En effet, on ne peut pas laisser sortir et remettre en liberté quelqu'un qui a été enfermé, même jusqu'à trente ans, si cette personne est dangereuse pour ses contemporains.
Peut-être, en tous cas pour certains (et je ne serais là pas utopiste en déclarant que tout le monde peut s'en sortir), l'accompagnement dans les prisons pourrait être amélioré, tant au niveau psy que social..?
Et pour les autres, c'est-à-dire les prisonniers dont on ne sera jamais certain qu'ils se comporteront sans danger pour autrui, qu'en est-il des centres d'enfermement Dati..? Je pense que cette réponse peut être bonne et rassurante.
Signaler un abus
Mikael Plasse Mikael Plasse, 29 March 2012 à 18:52:09
Tu n"es (mal)heureusement pas le seul à penser comme cela. Il y a ,je crois, beaucoup plus de pays avec la peine de mort que l'inverse (Japon, chine, Etats Unis, etc)

Le refus de la peine de mort est considéré comme une façon de respecter les droits des hommes et de sortir de la loi du talion (oeil pour oeil, ...). On est sensé ainsi se montrer plus humain que ces monstres.

Ce qui me gène le plus en France ce n'est pas l'absence de la peine de mort mais le non cumul des fautes. En gros quelque soit la faute commise vous écoper d'une peine maximale de 30 ans (avec possibilité de sortir au bout de 25 ans) alors qu'aux États Unis, les peines sont cumulable. Si vous avez tué plusieurs personnes vous prenez une peine pour chaque victime (ce qui donne des condamnations de 100 ans ou plus parfois). C'est une façon de les condamner à perpette sans le faire.
Signaler un abus
Réagir La rédaction de commentaires nécéssite d'être inscrit sur Mesacosan.
Sur le même thème Comment s'épanouir sous la couette
Sexualité Aller sur iCoachStore
SUIVEZ-NOUS:


Découvrez aussi L'analyse de colorimétrie
Coaching de vie Aller sur iCoachStore